Comment le français a influencé la langue anglaise 

Aucun commentaire

Dans un de nos articles publié ici, nous avons parlé de l’influence exercée par la culture anglaise dans la langue italienne. Aujourd’hui, nous changeons d’horizon, tout en gardant la route, car nous analysons comment notre culture, et tout simplement le français, a influencé la langue qui est trop souvent considérée comme « universelle », la langue anglaise. 

Commençons avec l’affirmation faite par Multilingual : « On estime que 80 000 mots anglais sont d’origine française, avec des expressions faisant désormais partie courante du vocabulaire anglais ». Et si nous pouvons facilement identifier les expressions plus typiques et internationalement connues de notre langue, comme les classiques « c’est la vie » ou « les jeux sont faits », c’est beaucoup plus difficile d’établir quels mots du dictionnaire anglais ont en réalité une origine française.  

Heureusement, nous sommes secourus dans cette recherche par l’une des disciplines linguistiques les plus anciennes : l’étymologie. 

Mais, avant de commencer, il faut bien se poser la question la plus importante dans ces cas. C’est-à-dire la question concernant l’origine de cette influence, et donc « à quel âge le français a-t-il influencé pour la première fois la langue anglaise ? » 

Quand le français a influencé la langue anglaise. Le début 

L’écrivain bilingue Anthony Lacoudre, auteur du livre L’incroyable histoire des mots français en anglais,  affirme que les principales racines viennent d’un rendez-vous avec l’histoire remontant au Moyen Âge. 

C’est justement en 1066 que date la bataille de Hastings. Bataille dans laquelle Guillaume le Conquérant et l’armée normande-française bat l’armée saxonne d’Angleterre et s’empare du trône.  

Comme conséquence logique, Guillaume installe la langue normande (ancêtre de l’actuel français) comme langue officielle de l’élite.  

La dynastie normande régna en Angleterre jusqu’en 1154 et à ce moment-là l’anglais avait déjà pris près de 10 000 nouveaux mots venant du français et du latin. 

On peut facilement remarquer que cette infiltration était plus fréquente lorsque la classe supérieure francophone interagissait avec les plus modestes. 

Grâce à cette interaction, nous appelons maintenant en anglais les différents types de viande avec des mots d’origine française. Par exemple, beef (bœuf), porc et venison (venaison). 

L’influence s’est poursuivie dans les siècles suivants, provoquant la naissance de termes tels que parachute, avant-garde et renaissance. Cependant, le français a influencé la langue anglaise à plusieurs niveaux de langue. 

Il est donc possible d’établir l’origine d’outre-Manche pour les termes anglais tels que money (monnaie), passport (passeport), theatre (théâtre), cream (crème) et beaucoup d’autres. 

Une nouvelle vague de cette marée francophone a touché les côtes anglaises au cours de la révolution industrielle.

Mais chaque tempête doit se calmer. L’arrivée de termes français dans la langue anglaise s’est arrêtée depuis 60 ans, pour citer Lacoudre « Le mouvement s’est arrêté dans les années 1960. Bustier est l’un des derniers mots français à avoir intégré le vocabulaire anglais. On constate qu’aujourd’hui c’est l’anglais qui s’immisce dans la langue française, sous l’influence des Etats-Unis ». 

Et donc, on se donne rendez-vous au prochain article, pour parler de cette nouvelle influence.  

Photo de Dominika Gregušová

provenant de Pexels

Article précédent
Un rapport décrit « l’effet de la langue maternelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu
Italy